Top 5 des erreurs à ne pas commettre en utilisant un appareil à photo à prise instantanée

Au moment de prendre la décision d’acheter un appareil photo instantané (même aussi dans le cas d’un appareil numérique), on se concentre souvent sur une seule chose : pouvoir le tester dès que possible. Cela ne pose presque pas de problème dans le cas des appareils numériques puisque vous pouvait réaliser autant de photographies que vous le souhaitez, sans ajouter un coût supplémentaire a votre achat, mais dans le cas des appareils photo instantané, Polaroid, cela est très diffèrent puisque chaque cliché aura un coût d’impression, et si vous obtenez des photos floues, sombres, claires,… vous aurez quelques regrets et risquez de ne plus vous en servir car vous penserez que votre appareil ne fonctionne pas correctement, alors qu’en vrai, vous n’aurez juste pas pris le temps de lire le manuel et voir comment l’utiliser et ainsi faire de belles images. Pour être honnête, cela fut mon cas au tout début, mais maintenant, j’essaye d’être plus prudente, même si évidemment, j’ai toujours hâte de tester un nouvel appareil à photo à impression instantanée.

Afin que vous ne vous retrouviez pas dans une situation où vous avez des regrets et mettiez de coté votre Polaroid, voici les cinq plus grandes erreurs à éviter au moment de la prise en main de votre gadget, comme celui-ci.

1. Commencez par lire le mode d’emploi de votre nouvel appareil

Même si vous avez déjà l‘habitude de prendre des photos argentiques, ou alors que vous avez l’impression que c’est très simple, je vous conseille de commencer par bien lire le manuel d’emploi de votre nouveau produit, surtout que les manuels ne sont généralement pas très longs. Il faut mieux « perdre » quelques minutes à lire le manuel afin d’obtenir d’utiliser votre appareil photo instantané de façon optimale, plutôt que devoir faire des dizaines de cliches afin d’avoir la photo désirée, surtout que les films sont parfois un peu chers.

2. Pensez à toujours couvrir la photo pendant le processus de développement.

Dans la plupart des cas, la photo des appareils photo instantané sort blanche et au bout de quelques minutes, les couleurs apparaissent. Pour que l’impression soit la meilleur possible, il est nécessaire de protéger le cliché de la lumière, sinon in risque d’être raté, beaucoup trop clair, voire même presque totalement blanc dans le cas d’une lumière trop puissante (et oui, c’est pour cela qu’on a l’habitude de voir le tirage des photos dans une pièce sombre et parfois un peu glauque).

Donc, après avoir pris la photo et décidé de l’imprimer, on la pose dans un coin sombre, et on la laisse « prendre tranquillement ».

3. Ne secouez pas la photo

Le fait de secouer la photo est un mythe à détruire et ne jamais répéter, mais malheureusement, c’est encore une erreur très courante.

Secouer la photo pour qu’elle sèche plus vite n’aura pas l’effet escompte et surtout, risquera de ruiner votre cliché car les couleurs baveront peut-être les unes sur les autres, et tout cela pour avoir économiser de petites secondes, pas si précieuses si vous devez reprendre la photo et tout recommencer de zéro.

Laissez reposer votre polaroid quelques secondes et il sera prêt. Soyez juste un peu patient.

4. Après l’avoir secoué, la mettre sur un radiateur

La aussi, on va arrêter de croire les petites croyances populaires. Mettre votre photo sur un radiateur pour accélérer son séchage est totalement faux et surtout aura de mauvaises conséquences sur votre cliché puisqu’il se verra tacher de petites teintes orange et les couleurs auront tendance à se mélanger.

Si vous voulez accélérer l’impression et le séchage, sachez qu’il est plus judicieux de laisser la photo a une température ambiante (18 à 20°) puisque la chaleur aura tendance à ralentir le séchage.

5. N’essayez pas de bloquer le flash automatique

Contrairement aux appareils photo numérique, un polaroid nécessite qu’une certaine luminosité soit perçue afin que vous obteniez une qualité optimale pour vos photos. Si vous constater que vos photos ont tendance à être trop claire, il est tout simplement possible que le problème vienne d’un mauvais développement, et non du flash automatique.

Ne décidez donc pas de mettre du scotch sur votre flash ou de le couvrir avec un tissu. Si vous le faites, vous risquez d’être encore plus déçus par le résultat de votre photo… Je vous aurais prévenu…

Vous voila prêt pour essayer votre nouveau joujou 🙂